Docteur Pierre Tuffet,
psychiatre à Paris 16e près de Neuilly-sur-Seine

« Cela fait plus de 50 ans que j’exerce la profession de psychiatre. J’ai commencé ma carrière par la thérapie mère-bébé. Cette approche de la psychiatrie a par la suite influencé ma carrière et la manière d’envisager les psychothérapies pour les enfants plus âgés, les adolescents et même les adultes. J’ai parcouru le monde à la recherche de techniques innovantes et j’ai par la suite fait l’amalgame de toutes les méthodes afin de proposer une psychothérapie chaleureuse et accessible pour le patient. Pour une thérapie mère-bébé, une thérapie pour enfants et adolescents ou une thérapie pour adultes, n’attendez pas que ce soit pire pour consulter.

Psychiatrie mère-bébé
à Paris près de Boulogne Billancourt

Dans les années 50, sous l’influence de psychanalystes influents comme Mélanie Klein, s’est développée dans les pays anglo-saxons la prise de conscience de l’organisation psychique du nourrisson. Ce psychisme particulier nécessite une prise en charge elle aussi particulière. Par le jeu, il est possible d’entamer un travail avec un nourrisson. C’est également à cette période que la présence de l’enfant dans le processus thérapeutique de sa mère avait des effets bénéfiques sur les deux.

Pédopsychiatre à Paris
dans le 16e arrondissement

J’ai toujours été fasciné par l’univers des enfants. Parler avec eux est une source d’enrichissement permanente et un apprentissage constant. Un aspect important de mon travail consiste en l’alliance thérapeutique entre parents et moi pour le bien-être des enfants. Cette alliance se battit ensemble et c’est pour cela que j’associe toujours les parents à la thérapie de leur enfant.

Docteur Pierre Tuffet,
Psychiatre dans le 16e arrondissements de Paris

Il n’y a pas d’âge pour consulter. Et tout ce que j’ai pu apprendre dans le domaine de la pédopsychiatrie sert également dans l’aide que je peux apporter aux adultes.

Consulter
mode d’emploi

Le premier contact : vous pouvez appeler mon assistante, Sylvie, sur la ligne du cabinet médical 01 46 51 08 88, aux heures d’ouverture du secrétariat, du lundi au vendredi de 9h30 à 13h et de 14h à 17h. Mais comme elle dessert plusieurs médecins, la ligne peut être très encombrée…

Vous pouvez toujours alors m'appeler directement sur ma ligne directe 01 47 43 01 01, ou sur mon mobile 06 80 50 30 08, ou, presque mieux, par mail sur dr.p.tuffet[at]wanadoo.fr. Mes heures de présence sont plus larges : consultez le site de la Sécu AMELI.

Vous serez rappelé dans les heures qui suivent et nous vous donnerons deux rendez-vous à quelques jours d'intervalle :

1 - un premier rendez-vous pour les parents, si possible les deux. Cela dépend de votre situation matrimoniale et des disponibilités de chacun, sinon un seul des deux parents peut suffire. Dans ce cas, il est préférable, en général, que ce soit la maman : c'est elle qui peut, le plus souvent, parler des débuts de la vie de l'enfant et de sa toute petite enfance. N'oubliez pas d'apporter dès ce premier rendez-vous tous les documents utiles : carnet de santé, tests psychologiques antérieurs, bilans de rééducateurs (orthophonistes, psychométriciens), ordonnances précédentes, bulletins scolaires, comptes-rendus hospitaliers éventuels...

Ce sera toujours du temps gagné ;

2 - un second rendez-vous pour présentation de l'enfant. Les deux parents peuvent être là, c'est même souvent très bien, mais du fait des problèmes d'agenda de chacun, un seul peut s'en charger. Cette consultation se déroule en trois temps : je vous demanderai de dire devant l'enfant vos raisons de l'avoir emmené à ma consultation ; je lui demanderai ensuite de dire devant vous ce qu'il pense de ces raisons ; puis je resterai seul à seul avec lui pour un premier contact. À la fin, je vous ferai part brièvement de ma première impression. À l'issue de ce second entretien, des rendez vous hebdomadaires, quatre ou cinq, vous seront proposés pour l'enfant seul. Pour ces consultations - sauf exceptions (tout petits par exemple) précisées dès ce second entretien - je n'ai pas besoin de vous ; l'enfant peut venir accompagné d'un tiers, nounou, grand-mère, ou venir seul s'il est adolescent, mais toujours avec sa carte Vitale.

À la fin de cette série, je vous rencontrerai, seul ou avec votre conjoint, sans l'enfant, pour décider avec vous de la stratégie de prise en charge et de la conduite à tenir. Si je dois suivre l'enfant, par exemple en psychothérapie, il vaut mieux au moins au début commencer par des séances hebdomadaires régulières, de façon à avancer rapidement dans le travail et que puisse s'établir, entre l'enfant et moi, une relation confiante et solide. Il faut du temps à un enfant pour comprendre le sens de cette consultation médicale un peu inhabituelle pour lui au regard de ce qu'il peut connaître, par exemple, de la consultation chez son pédiatre ou dans d'autres services (CMPP, hôpital). Il lui faut du temps pour comprendre comment il peut s'en servir pour progresser.