Psychiatre mère-bébé
à Paris 16e près de Boulogne-Billancourt

Les thérapies mère-enfant disposent de leurs propres particularités et sont un apport relativement récent à la psychothérapie. Les progrès réalisés dans ce domaine permettent d’affirmer que la dépression maternelle a des conséquences psychiques sur le développement du nourrisson et par conséquent sur l’enfant puis l’adulte qu’il deviendra. Il a également été démontré par différentes études qu’entre 10 % à 20 % des femmes présentent une dépression de la naissance bien que souvent elles-mêmes n’en ait pas conscience. Entamer une psychothérapie commune dès les premières semaines suivant la naissance ou encore mieux, pendant la grossesse, est important pour prévenir de nombreux troubles psychiques qui pourraient survenir plus tard. Il arrive également que les attitudes du nourrisson soient un signal invitant à la consultation. Bébé hypotonique, refus alimentaire ou trouble du sommeil important sont des symptômes qui peuvent vous mener à consulter.

Thérapie mère-bébé
avec le Docteur Tuffet à Paris 16e près de Neuilly-sur-Seine

Les thérapies psychanalytiques mère-bébé sont nées de la rencontre entre la psychanalyse de l’adulte et celle de l’enfant. Il est possible de parler de crise de maternité comme l’on parle de crise d’adolescence. La mère, dans sa relation avec son bébé dans les premiers temps suivant l’accouchement, vit une relation « quasi psychotique ». La naissance peut être comparée à un traumatisme aussi bien pour la mère que pour son bébé. Les interactions entre la mère et l’enfant lors des premières semaines jouent un rôle décisif dans la construction de l’individu. Le fonctionnement spécifique de la psyché du bébé est également pris en compte dans ce type de thérapie. Plus encore que dans une thérapie classique, l’observation joue un rôle essentiel : il ne s’agit pas de donner des conseils mais d’être dans une posture d’écoute sympathique indispensable pour requalifier la fonction de parent.

Ce sujet m’a toujours passionné et a guidé ma manière de voir mon métier.